CREATIVE LIVE SESSION

Credit  @Florent Michel

Le Palais de Tokyo, un endroit magistral au coeur de Paris dédié à l’art moderne et contemporain. Un ‘palais’ décalé et effervescent qui propose des concerts, exhibitions et installations au grand public ainsi que deux restaurants, une librairie et un jardin.

Foster the People Palais de Tokyo

C’est dans le salle de concert au sous sol que j’ai rendez vous avec l’un des chanteurs du moment : le jeune Anglais Tom Odell ! Quelques heures avant le Creative Live Session, il me consacre un peu de son temps.

Tom Odell Palais de Tokyo

En arrivant, j’aperçois Foster the People en pleine répétition, observés de loin par les premières partie : Chloë Howl et  Tom Odell.

Les présentations faites nous somme dirigés dans une salle de cinéma. Habillé en Dandy Anglais. Il dégage ce «foppish»-charme à la Hugh Grant, mais c’est sa vivacité d’esprit à la James Blunt qui me frappe le plus.  On parle de la capitale, qu’il connait bien grâce à une ex-copine du marais.

“Y-as-tu déjà croisé notre cher compatriote Pete Dougherty ?” 

“Malheureusement pas!”  il rigole.

Il y a deux ans, Tom était un musicien inconnu, jouant dans des pubs Londoniens. Success story digne d’un article dans Closer : le jeune musicien repéré par la chanteuse britannique Lily Allen, qui est ensuite signé chez Sony et quelques mois plus tard, remporte le prix des critiques aux Brit Awards.

En juin, son album, Long Way Down est numéro un des ventes en Grand Bretagne. Une invitation à Hyde Park ou il ouvre pour les Rolling Stones plus tard, le jeune anglais se retrouve projeté sur le devant de la scène.

Tom me cite des artistes qui l’ont marqué : “ Elton John un vrai musicien, tellement intéressant et Chris Martin de Cold Play,” qui, un jour vient le voir à sa table au restaurant pour le féliciter de sa réussite.

“Tu imaginais un succès aussi rapide?”

” Je n’y croyais même pas ! Je suis un passionné de musique, je ne pense qu’à ça ! Ca m’étonne le nombre d’artistes qui s’intéressent plus à leur popularité sur les réseaux sociaux qu’à la musique même. C’est fou !” En partant il me demande si je reste au concert le soir même, en lui répondant que oui il me dit:

“Oh, cool. Mais je te préviens- ma partie va être calme !”

TOM ODELL SONY XPERIA

En sortant du cinéma, je croise Foster the People qui attend le grand gagnant Indien du concours Sony Xperia. La dernière fois que je les ai vu c’était à Rock En Seine. Ils avaient mis le fucking feu. Shit. L’occasion donc de les interpeler  :

ME FOSTER THE PEOPLE

Vous avez bougé depuis votre dernière tournée ? 

Mark Foster : “Ah, oui, je suis parti faire le tour du monde tout seul : Israel, Inde, Afrique. C’était incroyable.”

Et le nouvel album, Supermodel, j’ai lu que vous vous étiez inspirés des Clash et de David Bowie ? 

“Oui, il est plus ‘organique’, avec plus de guitare et moins de son électronique, j’avais envie de produire quelque chose de ‘brut’.”

On leur doit deux shows Parisiens mémorables, un juste après l’ouverture du Silencio il y a trois ans et l’autre à  Rock en Seine en 2012.

Vous avez préféré lequel ?

“Les festivals m’excitent ! Je les préfère aux concerts intimistes, j’ai l’impression qu’on m’y regarde dans un microscope.”

Et ce soir, alors ?

“Il y a un pur son dans la salle. Il y aura pas mal du monde, ça va être fat.”

FOSTER THE PEOPLE

 Je croise à nouveau Chlöe Howl, tout juste rentrée de Cologne. Un visage d’une poupée et une peau de porcelaine, saupoudré de taches de rousseur.

“J’ai ouvert pour Ellie Goulding hier soir. C’était ouf, j’avais l’impression que toute la salle était sous MDMA !”

TOM ODELLEn sortant après un show-case extraordinaire, je me rend compte de la dimension de ce lieu incroyable. Un palais classique et moderne, consacré à la création contemporaine et construit dans le but de mettre en avant des artistes émergents, grâce à sa programmation éclectique. Et cette soirée-là en était l’exemple même !

About admin

J'ai quitté le pays de la pluie, des fish'n chips et Elton John pour venir travailler à Paris. Ma passion pour le wakeboard, skateboard, snowboard m'a amené partout dans le monde, et à travers ce blog, je partage avec vous ce que j'aime : des voyages, du sport, de la beauté et un super do it yourself !